bannerfans_4.png

 
 

Pipeline

En savoir plus...

Traitements de fond de l'AMS : le point en 2022

Une équipe de spécialistes constituée autour du Département de neurologie de l’Université médicale d’Innsbruck en Autriche a publié en juillet 2022 un panorama très complet des différentes stratégies thérapeutiques pour lesquelles des essais pré-cliniques et cliniques sont en cours ou en préparation. Pour mieux comprendre le pipeline ci-contre.(
l'article original en anglais
sa traduction en français

 

Suivre les essais cliniques

 
    Nous sommes tous en attente d’avancées décisives de la recherche en matière de compréhension des mécanismes de l’AMS, de diagnostic, mais surtout DU ou DES médicaments qui viendront à bout de cette maladie.
Pour nous, malades et aidants, cette attente est longue.
Mais, sachons-le, les chercheurs travaillent et progressent.

  

    Nous vous proposons ci-dessous le « pipeline » des candidats-médicaments concernant l’AMS, qu’ils en soient au stade du développement préclinique ou d’essai sur les humains.
Le « pipeline », dans le vocabulaire du laboratoire pharmaceutique, c’est l’ensemble des molécules et composés qu’il a conçus et qui en sont à des stades différents de la recherche et du développement.

     D’un simple « clic » sur chaque ligne de ce pipeline, vous accéderez à la page de présentation du laboratoire, du candidat-médicament, de l’essai engagé et aux articles le concernant, en français et en anglais  


   Dans cette version 2022 du pipeline, nous voyons apparaître ou s’affirmer deux stratégies nouvelles visant l’alpha-synucléine :
        ● les cellules souches testées aux USA à la Mayo Clinic
        ● les oligonucléotides antisens avec l’essai (en stand-by pour le moment) initié par Biogen qui l’a confié à IONIS Pharma, une société spécialisée dans les technologies ASOs

  

Affiris Alterity Biogen Lundbeck Mayo Modag Exenatide Droxidopa Amprlexétine

Pipeline_2022-08-13.JPG

    

    Vous avez accès sur ce site à des présentations des essais en cours, mais aussi au suivi du développement de molécules d’intérêt dont témoignent les nombreux articles auxquels la veille internet donne accès.

 
    Il peut s’agir de résumés de travaux publiés par des centres de recherche.
Il s’agit aussi de communiqués de presse émanant de laboratoires pharmaceutiques qui développent des molécules visant à traiter les symptômes mais qui visent aussi et surtout le traitement de fond des alphasynucléinopathies et notamment de l’AMS. Sachant que ces communiqués visent le public des investisseurs nécessaires au développement des recherches.

 
    Ces textes sont parfois difficiles d’accès. C’est un fait.
Mais, dès lors qu’ils traitent de notre problème, nous avons décidé de les partager avec vous.
Nous vous en proposons le texte original en anglais, accompagné de sa traduction en français.